Communiqué

Auto-entrepreneurs : une réforme à minima

Auto-entrepreneurs : une réforme à minima

Mouvement des Poussins, rapport Grandguillaume, tout ça n'aura finalement pas servi à grand-chose. La loi sur l'artisanat, le commerce et les TPE, réformant le statut de l'auto-entrepreneur vient d'être adoptée sans grand bruit ce jeudi 5 juin. Fortement édulcorée, elle ne change presque rien pour les quelques 914 000 personnes actuellement sous ce statut.

Sources : Image - © wikimedia.org, Mis en ligne : Le 5 juin 2014

Attention, cet article est en ligne depuis plus de deux ans, certaines dispositions réglementaires et certaines informations peuvent ne plus s'appliquer aujourd'hui. Consultez nos publications récentes sur le même thème en utilisant les liens de fin de publication, ou bien la recherche du menu principal.

Pas de limitation de durée d'activité

Contrairement au souhait initial de Sylvia Pinel, en avril 2013, consistant à plafonner d'avantage le chiffre d'affaires et limiter dans le temps le recours à ce statut, celui-ci va non seulement rester intact, mais en plus être généralisé à l'ensemble des travailleurs indépendants respectant les plafonds.

Ainsi, les plafonds de chiffre d'affaires de 82100 euros pour les activités de commerce, et de 32900 euros pour les services et les professions libérales, restent intacts. Un nouveau statut unique d'entreprise individuelle devrait prochainement voir le jour, mais le texte n'apporte pas d'avantage de précisions.

Nouveauté : un stage obligatoire avant le lancement de l'activité

En dehors de l'annonce de la création d'un nouveau statut, l'autre nouveauté est l'obligation de suivre un court stage de formation avant toute installation en tant qu'auto-entrepreneur.

Pas de grandes nouvelles donc pour les 914000 auto-entreprises recensées par l'Acoss, dont moins de la moitié seulement dégageait un chiffre d'affaires en 2013.


Par Christophe de Petiville, 05/06/2014

Modification du régime de l'autoentrepreneur : une complexification inutile

Modification du régime de l'autoentrepreneur : une complexification inutile

Rabotage des entrepreneurs : naissance du mouvement des poussins

Rabotage des entrepreneurs : naissance du mouvement des poussins

Hollande,  Sarkozy : la course au Régime Social des Indépendants

Hollande, Sarkozy : la course au Régime Social des Indépendants

Réagir à cet article
Soyez le premier à réagir !






Le Journal


Les Buzz
Mots-clés / Keywords :

réforme, auto-entrepreneur, les poussins, stage obligatoire, loi sur l'artisanat, le commerce, les tpe,

© 2011 - 2017 | contact@cfp-associes.fr | Téléphone : 09 81 81 17 22 | 11 rue de Solférino, 92100, BOULOGNE BILLANCOURT, FRANCE.

Spécialiste de l'assurance de personnes : Complémentaire santé, Prévoyance, Retraite, Assurances individuelles, Assurances collectives.